POST- HAJJ… souvenirs et sentiments.

Assalamou Aleikoum ourthy,

La kabbaJ’avais ce billet en suspend qui me tenais à coeur, la vie est ainsi faite que parfois il est compliqué de se poser et écrire dans les profondeurs de nous même (en en disant assez pour se livrer tout en essayant de garder une certaine pudeur… pas facile quand on parle de choses perso)… Donc aujourd’hui nous sommes au mois de Mars 2014… mais j’avais commencé à écrire un soir de début d’hiver en 2013 quelque part à Paris… et cela commencé comme cela….

Bismillah…

21h25 – 08 novembre 2013… (plus de 2 semaines déjà… et 4 feuillets de mon passeport décorés des tampons et autres formalités saoudiennes)

Il est plus simple d’écrire un billet sur une énième recette de dessert que de parler d’une expérience personnelle, et vécue par 2,5 millions de personnes cette année.

De retour à Paris… mes pieds dans de grosses chaussettes, vêtue comme un oignon (car plusieurs couches de vêtements… si t’avais pas compris) car il fait humide et froid, plutôt fort gris, et que le changement d’heure ne fait rien pour arranger les choses, ma déprime post-hajj est désormais OFFICIELLE… Allez tiens je vais enfiler des moufles peut être que cela ira mieux. Ba même pas… une récitation de Soudais, comme baume pour le coeur et l’esprit est bien plus efficace en matière de réconfort instantané.

J’ai fais que très peu de photos pour ainsi dire j’y pensais pas, et je n’ai pas tenu de carnet de voyage… (maintenant cela me frustre assez bien que le web regorge de magnifiques photos) Tant pis… ce n’est pas si grave finalement car ce voyage est avant tout spirituel… et ce voyage en particulier fait ressortir ce qui est en nous… Subranallah Al’Azim, les caractères se révèlent en terre sainte. Il faut le savoir. Le bon croyant… comme celui qui fait le Hajj comme une formalité… Qu’Allah nous guide et ouvre nos coeurs d’humilité… Amin.

SABR, la patience… Voilà le meilleur bagage du pèlerin, avec la piété… mais pas de piété sans patience… la patience étant en soi, une qualité indispensable et que le croyant doit rechercher à acquérir. Le prophète Muhammad (Paix et Bénédiction sur Lui) a également dit : « Nul n’a reçu de don meilleur et plus abondant que celui de la patience » – Umar a dit : « Nous avons considéré les meilleurs moments de nos vies, comme étant ceux dans lesquels il y avait la patience (sabr) » – Alî a dit : « Certes, la patience fait partie de la foi (îmân). Sa place est comme la tête quant au reste du corps » Puis il éleva la voix et dit : « En vérité, Il n’y a de foi (îmân) pour celui qui n’a pas de patience ».

Concrètement quand t’arrive à Jeddah, tu comprends très vite, que ta fonction PATIENCE doit être activée… surtout nous, les musulmans d’occident, qui sommes habitués à ce que tout aille vite, et à avoir tout, tout de suite ou presque… là, il faut attendre… il y aura les contrôles de passeports, l’attente car gérer autant de flux de personnes, il est clair que cela prend du temps. Alors « Sabriii Sabriiii » tu l’entendras c’est sur.

Mais ce que tu entendras vraiment, ce qui te fera vibrer, ce qui te fera aimer cet endroit plus que ta terre natale, c’est cela la Talbiyah :

Labbaïkal-lâhumma labbaïk, labbaïka lâ sharîka laka labbaïk,
innal-hamda, wan-ni’imata, laka wal-mulk, lâ sharîka lak.

Me voici, Seigneur, me voici, Tu n’as aucun associé, me voici.
La louange, la grâce et la souveraineté sont à Toi, Tu n’as pas d’associé.

Talbiyah dite par tout les pélerins comme un seul corps… moment riche en émotions. Ta réponse à Son Invitation.

Première vision de la Kabba, 1er Tawaf pour  l’Oumra.

Les larmes coulent, elles ne s’arrêtent pas… sentiment de paix malgré la foule dense, l’émotion est à son plein. Je marche autour de la kabba entourée de milliers de pélerins, le coeur en prière, en récitant ce que j’ai appris, en tenant mes fiches et en invoquant Le Tout Puissant de mes invocations personnelles. Moment fort et faisant parti des moments gravés dans ma mémoire jusqu’à mon dernier souffle insh’Allah. Moment arrêté dans le temps. Il y a des choses que l’on oublie… cela on ne l’oublie pas. Un sentiment que plus rien ne compte… juste Allah et ton dialogue avec Lui.

Retour à la réalité… l’hôtel où nous sommes se trouve dans le quartier d’Aziziyya qui se trouve assez loin du Haram, alors il nous faut rentrer en taxi (il parait qu’il y a des navettes également, mais on n’en a jamais intercepté), et on comprend vite que le prix de la course peut vite doublée selon si le taxi est un gourmand ou pas… d’autant plus qu’il y a foule pour les taxis… alors entre le raisonnable et celui qui succombe au froissement des billets dans sa poche, on peut dire que les prix fluctuent… une vraie spéculation. Et puis il y a aussi, des taxis qui ne demandent rien… Subranallah ou si peu…

A l’hôtel, des amitiés Fillah se créent, nous sommes séparées de nos maris, mais très vite tout s’organise dans la joie, et se retrouver entre soeurs est un réel plaisir, un moment de partage, d’échange spirituel. On apprend à se connaitre, et à vivre en collectivité. J’ai rencontré de vraies perles… Alhamedoullillah ♥

Nous avons quelques jours de répit avant le grand saut du HAJJ, on en profite pour multiplier les tawafs selon nos capacités, car il est vrai que plus la date du hajj arrive, et plus les pélerins affluent à la Mecque, et du coup, il y a énormément de monde, ce qui oblige souvent aux autorités saoudiennes de fermer temporairement l’accès à la mosquée sacrée. Et selon le hadith suivant, prier dans la mosquée Sacrée, équivaut à 100 000 unités de prières… Subranallah Al Azim… Le Prophète () a dit : « La prière (salât) accomplie dans la Mosquée sacrée (de La Mecque) est égale à cent mille prières faites ailleurs. La prière accomplie dans ma Mosquée de Médine est égale à mille prières faites ailleurs. Et la prière accomplie dans la Mosquée Al-Aqsa [de Jérusalem] est égale à cinq cents prières faites ailleurs.» (Rapporté par Al-Bazzar et qualifié d’authentique par Ibn Hajar).

1ER JOUR DU HAJJ – Le 8 Dhoul Hijjamina hajj2013 avec signature

Départ pour Mina… en bus pour notre groupe… mais à pieds cela doit être quelque chose de plus émouvant, car de la vitre du bus on peut voir tout les pèlerins de tout les pays, souvent les plus démunis, marcher dans la même direction, image forte. Arrivée dans les tentes, bien sur, tout le monde est à la même enseigne :)  les riches et les pauvres, les jeunes et les personnes âgées… et c’est bien pour cela qu’il est fortement conseiller de ne pas retarder son pèlerinage, car il vaut mieux être en forme Subranallah… car les tentes, bien que climatisées peuvent vite devenir une épreuve pour quelqu’un de faible. Et il n’y a pas que les tentes, il y a aussi les douches etc… D’ailleurs par rapport aux ablutions à Mina, je m’organisais de tel sorte à avoir toujours une petite bouteille d’eau sur moi afin de faire mon wudhu, sans prendre le risque de rater l’heure de la prière. Car il y a énormément de monde et beaucoup d’attente même pour se brosser les dents. En fait, le mieux c’est de faire sa toilette durant des horaires loin des heures de prières.

Revenons à Mina… Mina c’est des tentes à perte de vue, là où tu tourne la tête, là où tu regarde il y a des tentes… cet ensemble est divisé en quartier par continent. Voici le lien de googlemap afin de visualiser ce fameux labyrinthe où il est très facile de se perdre.

Le jour d’ARAFAT – Le 9 Dhoul Hijja

C’est le jour tant attendu par tout les pèlerins, le jour le plus important du hajj, le meilleur jour de l’année, et le meilleur jour de ma vie, où en quelques heures, chaque pèlerin aura l’immense bonheur (et le mot est faible) de la prière de Dohr à Maghreb de tendre ses mains au ciel et à demander à Allah Allawazajel, Son Immense Pardon, Sa Miséricorde, Ses bienfaits pour ici-bas et l’haut-delà. Un jour tellement important, Subranallah, où tu sent Sa Miséricorde, et Son immense Amour, où tu sent que tu n’es rien par rapport à son Immensité, et que pourtant c’est le jour où tu peux avoir la conviction qu’Allah Allawazajel ne laissera pas tes mains vides… Gloire à Allah le Seigneur des Mondes.

D’après Djaabir, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, a dit : « Il n’est pas de meilleur jour aux yeux d’Allah, Exalté soit-Il, que celui de ‘Arafat. Allah, Exalté soit-Il, descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante les mérites, auprès des Anges, des pèlerins rassemblés à ‘Arafat, et leur dit : ‹Regardez Mes serviteurs, ils sont venus vers Moi ébouriffés, couverts de poussière et exposés au soleil. Ils ont afflué de partout, désirant Ma miséricorde, sans voir Mon châtiment›. Ainsi, il n’est pas de jour où Allah, Exalté soit-Il, affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafat »

Le jour de ‘Arafat, Omar Ibn Abdelaziz,  huitième calife omeyyade, fit un sermon en disant : « Vous êtes arrivés de partout, vous avez épuisés vos montures et avez usé vos habits pendant le voyage. Or, aujourd’hui, le premier des concurrents ne sera pas celui dont la monture est arrivée la première, mais celui dont les péchés ont été pardonnés ».

La station à Muzdalifa – Une nuit à la belle étoile

Nous répétons les rites comme notre Bien-aimé Prophète Salla Allahou ‘Alaihi wa Salam, l’a fait, et nous restons jusqu’à l’aube à Muzdalifa, blottis dans nos sacs de couchage à même le sol à côté des autres pèlerins, nous prions nos unités de prières et dormons à la belle étoile. Le matin en se réveillant pour Fajr, la vision de tout ces pèlerins se levant de terre, est telle que je ne peux m’empêcher de penser au jour de la résurrection Subranallah, image partagée avec d’autres soeurs… Toutes ces étapes sont des rappels, sur nous mêmes sur notre petitesse, sur nos faiblesses, sur les décrets d’Allah Allawazajel.

Le lendemain c’est l’Aïd…

Et on commence à chercher des petits cailloux pour la lapidation des stèles. En rentre sur Mina juste après la prière de Fajr… Une fois à Mina, on part pour les jamarats et le premier jour on lapide de nos 7 petits cailloux la plus grande stèle. Lors de ces marches vers de Mina vers les jamarats, nous nous sommes retrouvés dans un groupe d’Indonésien et malaisien… et là j’ai vécu de belles émotions, tellement que leur Dhikr et invocations à l’unisson avec leur millier de voix, était vraiment transcendante maacha’Allah. 

Puis les derniers rites du Hajj, avec le Tawaf Al Ifadha, toujours chargé d’émotion toujours dans la concentration et le recueillement, avec ce sentiment que le temps s’arrête et que les 7 tours font partis des moments forts de ma vie… puis il y a durant les 2 derniers jours du Hajj, la lapidation des stèles à nouveau… Les invocations qui ont toutes leur place.

Puis enfin le tawaf d’adieu aux aurores, celui qui fait monter encore plus de larmes, ou une fois que c’est fini, on regarde encore une dernière fois la kabba, sans savoir si on la reverra.

Rencontre avec MEDINE la pure, Taïba.

médine 2013Je crois que lorsqu’on interroge un musulman qui revient d’une oumra ou d’un hajj, sur son voyage, la même impression de paix ressort de ses dires, quand il évoque son séjour à Médine.

Autant je suis restée ébahie devant la majestueuse et gigantesque Mekka, avec cette effervescence dû au nombre de pèlerins de toutes les nationalités du globe (j’ai même rencontré des musulmans brésiliens, c’était assez drôle de les entendre parler…) autant j’ai succombé au charme et à la fraîcheur de Médine, la ville tant aimée de notre bien aimé prophète Salla Allahou ‘Alaihi wa Salam.

Médine, est un apaisement pour les yeux et pour le coeur, la rencontre avec la mosquée du Prophète Salla Allahou ‘Alaihi wa Salam, est chargée d’émotions et de grandes joies…. Déjà sur la beauté du lieu, avec ces grands minarets, et la vue du dôme vert, où notre Bien-Aimé Prophète repose, dans ce lieu marqué par notre histoire.

J’ai aujourd’hui, un souvenir de mes soujouds là bas, comme un vrai apaisement comme si mon âme et mon coeur étaient d’une légèreté inégalable… dans les silences ou dans les récitations magnifiques de cette mosquée sacrée, et dans le jardin du paradis, car le Prophète () a dit à ce sujet : « Dans l’espace compris entre ma demeure et mon Minbar, il y a l’un des jardins du Paradis » (Boukhari et Mouslim).

Les derniers jours à Médine ont été donc d’un repos pour l’âme et pour le corps comme jamais connu jusqu’alors. Et si je peux vous donner un conseil si vous avez l’immense opportunité de pouvoir partir pour le hajj, choisissez une formule qui se terminera par un séjour à Médine.

D’après Samita (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui d’entre vous qui peut mourir à Médine qu’il le fasse car je suis un intercesseur ou un témoin pour celui qui meurt à Médine ». (Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1195)

Retour à Paris….

Autant vous dire, que le retour vers notre vie réelle a été difficile, quitter un lieu sacré, où tout est tourné vers le recueillement et la prière, pour se retrouver dans un monde où l’essentiel est tourné sur la fitna, dans la tumulte des obligations quotidiennes… c’est là où commence la vraie patience, c’est là où, notre foi finalement est mise à l’épreuve, car loin du cocon que peut être La Mecque et Médine pour beaucoup de musulmans.

Chaque pèlerin vous le dira, après un Hajj, il n’a qu’une envie, c’est repartir là bas, dans ce lieu sacré.

Madeleine O’Deen

Publicités

30 réflexions sur “POST- HAJJ… souvenirs et sentiments.

  1. Assalamû aleykûm wa rahmatullah oukhty,
    Qu’Allah t’agrée ton pèlerinage, tu as tellement de chance ! Ton article est superbe, ça donne encore plus envie d’y aller !!! Merci pour ton partage à bientôt

  2. Ton témoignage est très intéressant Madeleine. Une de mes amies à fait le pélerinage l’année dernière et son voeu le plus cher et de repartir. Elle a trouvé que l’instant le plus difficile était bien celui du retour à la vie de tous les jours. Mais c’est aussi cela que Dieu veut pour nous, que nous célébrions la gloire de son nom dans nos vies de mères, d’épouses, de femmes, d’employés, de soeurs et d’amies.
    Bien sûr il est plus facile de garder un coeur pur et fidèle quand tout autour de nous n’est que prière, sérénité et recueillement. Mais le but de notre vie de garder ce même coeur au milieu du tumulte et de vivre en paix dans le monde qui nous entoure.

  3. oui tu as complètement raison c’est cela notre rôle maintenir notre foi éveillée dans n’importe quelle situation, ici ou ailleurs. Il est clair que des lieux comme celui là, recharge les batteries…
    merci pour ton message !

  4. salam aleykoum, waou ton témoignage est magnifique. On ressent vraiment tes émotions à travers ton texte. Tu m’a fait toucher du doigt ce que l’on peut ressentir en faisant le Hajj et pour ça je t’en remercie du fond du cœur.

    • waleikoum salam Chaïma !

      ca me touche car c’est vrai que tout ca c’est pleins d’émotions, pas un jour ne passe sans que je pense à la bas. contente que tu ressent ce que je veux dire.

      Dommage j’ai du oublié tellement de choses… je regrette de n’avoir pas pris un carnet de voyage… peut etre pour une prochaine oumra insha’Allah

      bise ma belle

  5. Salem aleiki zenaboo…jai lu avec attention ton billet sur le hajj. Allahi taqqabal.
    C un moment unique et ou il est vrai que la patience est essentielle. Il faut profiter de chaque instant et sorganiser pour elargir au maximum son temps de presence au haram. Le confort doit etre secondaire (pas lhygiene hein) pour ne rien regretter et mieux se recueillir car comme tu dis meme si lenvie une fois de retour et dy retourner au plus vite, on ne sait pas si nous allons etre honoré de nouveau pour etre les invites d’Allah azzawajjel. Et saccrocher au 3ilm a notre retour ou apprentissage du coran. Notre vie doit changer pour sameliorer coute que coute pour mieux remercier Allah ta3ala.
    Enfin voila, je te laisse sur c quelques lignes et trop contente davoir rencontré les soeurs. Nous etions un.bon groupe el hamdoullillah et tu as une place particuliere pour un geste que tu as eu a mon egard (qui je pense pour toi a ete anodin mais pas pr moi)
    Allahi jazzik ma zenaboo
    BISOU

    • Waleikoum Salam Ma chérie!!!!
      oui t’as tout dis il faut utiliser chaque instant la bas pour les remplir d’actes d’adoration. Et je me souviens comment tu as excellé dans ce domaine en plus, on te voyait presque pas de jour comme de nuit Alhamedoullillah!!!

      Heureuse et touchée d’avoir une place particuliere dans ton coeur hhihii je ne sais pas pourquoi… mais tu peux garder le mystère, afin que ca ne me monte pas à la tête looool on ne sait jamais mdr.

      Vous m’avez toutes marquées… j’ai rencontré des soeurs fillah et je suis revenue avec des amies. Je vous aime toutes. On a vécu tellement de choses dans un endroit si particulier pour nous…

      bisoux ma belle à tres bientot

      • Allahi barek fiki oukhty zenaboo. Moi aussi je vs aime toutes fillah. Et je garde le moment pr se faufiler fi rawda sharifa gravé en moi. On a tout essaye pour avancer plus vite mais en vain :( mais apres ct riche en emotion. K Allah accepte nos efforts et nos douaas. K Il soit satiqfait de nous et k Il nous permette dy retourner encore. Jai reve que je faiqaiq le tawaf avec mon frere en pleurant lundi, ma mere ma dit inchallah si tu vois la kaaba en reve tu y retourneras bi idnillah pr la revoir. Jspr bien :)
        Big boussa en attendant de se revoir ttes ♥

  6. Salam alaykoum
    Merci pour ce témoignage, plein d’émotions
    Tu as bien fait de partager avec nous ton récit du pèlerinage, c’est très très beau
    la façon dont tu as décrit, j’en ai eu la chair de poule tellement ça m’a touché.
    Je te souhaite d’y retourner un jour inchallah ainsi qu’à tous les musulmans.

  7. Assalam aleykoum , ton récit est plus que touchant et j’avoue que tes mots m’ont fait pleuré (à en avoir le souffle coupé) , c’est comme ça , je suis sensible . Je te souhaite qu’ALLAH t’agrée et accepte tes invocations et ton pèlerinage !! Qu’IL t’honore de nous apporter ton témoignage ! C’est mon vœu le plus cher que de voir la Kaaba (je suis en larmes) , de pouvoir moi aussi être honorée par Le Tout-Puissant dans Son Infinie Miséricorde pour qu’IL m’accepte moi et les miens ainsi que tous ceux qui le souhaitent et qui sont des gens de bien et qu’IL nous pardonne le plus petit atome dans lequel nous aurions oublié ou bifurqué de Son Chemin de Lumière ! ALLAHU AKBAR !

    • waleikoum salam ma Aouicha !!!!
      amiiiin amiiin amiiin à tes belles invocations ! désolée de t’avoir fait pleurer… je te souhaite de verser tes larmes devant la kabba qu’Allah t’accorde son invitation ma chérie.

      Bisou à bientot je l’espere

  8. Ballack’Allah Oufik, je me suis retrouvée dans ton témoignage.
    La description de l’enchainement des rites pourrait être le mien…
    Et effectivement avant de partir, je ne comprenais pas pourquoi certaines personnes faisaient le Hajj plusieurs fois ou faisait plusieurs Omra mais dès qu’on y va une fois et qu’on connait la plénitude qu’apporte ces lieux saints, on espère y retourner au plus vite pour recharger les batteries…

  9. salam alaykoum ma sœur!!!

    waouh tres beau témoignage,je partage tes dires, pour y avoir été moi meme….al hamdulillah.
    tu m’as fait rire avec ‘les caractéres se revelent en terre sainte’ c’est tellement vrai!!!!!!!ajib!
    Enfin voila ,des souvenirs pleins la tete, des émotions intense,des hauts et des bas ,des rires et des larmes….des montagnes de patience….je pourrais écrire un livre!!et il est vrai qu’on vit avec des sœurs fillah h24, machallah,au bout d’1 mois on les connait mieux que nos propres sœurs de sang ^^.
    qu’Allah vous invite à votre tour mes sœurs,
    merci de m’avoir fait revivre mes souvenirs vieux de 3 ans déjà!!!!
    boussa
    hafsa/virginie

    • waleikoum salam !!!!
      barakhallahoufik pour ton témoignage et amiiin a ta dua !
      c’est clair qu’il faut bcq de patience… lol j’ai pleins de souvenirs dans la tete et pleins de situations qui reviennent… et j’ai oublié de mettre aussi dans mon billet qu’il faut aimer marcher mdr… enfin moi j’aime bien donc c’était super alhamedoullillah.

      bisouxx abientot !!!!!

  10. Salam aleyki oukhtynette,
    Comment te dire…
    J’ai commencé à pleurer lorsque je suis arrivé au passage sur la Talbiyah. Je connais pas du tout mais c’est si bien écrit que tu m’a transmis tes émotions et tu m’a faite voyager avec toi et ce tout au long de ton récit d’ailleurs.
    C’est la premiere fois que je lis un témoignage sur le Hajj et wouaaa comment c’est émouvant <3
    Al hamdoulilah nous avons une si belle religion, Al hamdoulilah j'ai été choisi pour etre guidé alors que je ne connaissais rien à l'Islam.
    J'espere, Incha Allah avoir un jour cette chance de vivre moi aussi ce moment unique… et revenir pur comme un bébé, lavé de tous péchés.
    Merci encore pour ce magnifique témoignage qu'Allah te preserve.
    Big bisooo de Bigmama

  11. Waleikoum Salam Ma bigmama

    Te le souhaite grandement… qu’Allah t’accorde de fouler ce lieu sacré, toi et tes proches et connaitre cette apaisement comme des milliers de musulmans. Amin
    Je suis heureuse de t’avoir fait ressentir ce que j’ai ressenti et encore je dirai que je n’ai pas parlé de tout… j’ai pas tout écris car sinon il m’aurait fallu un roman mdr… je crois que c’est mon plus long billet sur le blog.

    mille bisoux ma belle !

  12. As salamou alayki oui il y a bien ces navettes qui vont a aziziya mais c’est vrai qu’il faut savoir les trouver et elles sont bondées. Ils laissent entrer si ils reconnaissent l’insigne ( un foulard du groupe par exemple.)On s’est peut être vue, qu’Allah accepte ton hajj et celui de tous les muslims
    .

  13. Wa aleyki salam wa rahmatullahi wa barakatuh Madeleine ! BarakAllahou fik pour ce très beau récit qui me donne encore plus envie de faire le hajj le plus tôt possible. Ça m’a beaucoup touchée et il me tarde de vivre cette expérience !

  14. Salam Alaykum Wa rahma ta Allah Wa baraka Tuhu ukhty, je suis venue sur ton site pour voir tes différentes recettes, mais j’avoue que de tous tes différents articles celui-ci est le plus beau !!!!! MachaAllah. Je suis bien d’accord avec beaucoup de choses mentionnées. Puisse Allah nous ré inviter dans Sa Maison Sacrée et ne pas nous délaisser après nou avoir guidé. ..allahuma amin’.
    Ce fut un plaisir.
    Ramadan mubarak à toi et tous tes proches.
    Salam alaykum Wa rahma ta Allah Wa baraka Tuhu .

  15. assalamoaleykom wa rahmatoLlah oukhty,

    al hamdoliLlah , c’est un beau témoignage machaAllah, je revis à travers tes écrits ce voyage spirituel que j’ai pu vivre également en octobre 2013… voyage riche en émotions et spiritualité machaAllah w al hamdoliLlah.
    il y a tellement de choses a dire, on peut en parler des heures et des heures.. mais surtout une très forte envie d’y retourner et de vivre ses moments à nouveau, on ne s’en lasserait pas. qu’Allah facilite à nos pélerins, agréee notre hajj et surtout qu’Il nous invite de nouveau dans ses lieux saints.. Amine

    barkaAllah o fiki pour ses émotions partagées

quelque chose à dire? c'est par ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s